Institut    Évènements    Revue    Bibliothèque    Parents    Anciens    Archives   
Saint-Boniface Parnasse    Présentation    Responsables    Cours et options    Inscriptions    Parascolaire   
Se connecter

Infirmerie

 
Infirmerie

L’INFIRMERIE A L’ECOLE

 

Comment s’organise l’infirmerie à l’école ?
L’infirmerie est un local privé où les infirmières du Centre PSE (promotion de la santé à l’école) organisent les soins d’urgence ou autres soins, un lieu d’écoute où sont accueillis et soignés les élèves. Les soins donnés peuvent relever d’accidents scolaires ou de pathologies infectieuses, allergiques, de malaise, de mal être…
L’infirmerie dispose uniquement d’un matériel destiné aux premiers soins courant ainsi qu’à la réalisation d’un examen physique et de médicaments à usage fréquents (analgésiques, antithermique,…).

 


Comment s’organisent les urgences à l’école ?
 

 

1. URGENCE VITALE
L’élève est conduit dans un de ces hôpitaux :
1. Hôpital St Pierre (site Porte de Hal) Tel : +32 (0)2 535 31 11
2. CHU Saint-Pierre (site César de Paepe) Tel : +32 (0)2 506 71 11
3. Clinique du Parc Léopold Tel : +32 (0)2 287 51 11,
Si le contact téléphonique avec les parents s’avérait impossible, la Direction décidera qui doit accompagner l’élève à l’hôpital jusqu’à l’arrivée des parents.


2. URGENCE RELATIVE

Devant certains cas, l’élève nécessite des soins à l’hôpital mais ne nécessite pas un transfert urgent à l’hôpital par l’ambulance. L’élève sera soigné pour les premiers soins à l’infirmerie, ensuite les parents seront avertis immédiatement pour venir chercher l’enfant et de l’emmener à l’hôpital de leur choix.
Au cas où il serait impossible de contacter les parents, la Direction de l’école décidera quelle personne accompagnera l’élève et l’amènera à l’hôpital et par quel moyen.


3. LES MALADIES ET PETITS ACCIDENTS
Lorsqu’un élève subit un accident, ou en cas de problème de santé (fièvre, vomissements, diarrhées, maux de tête etc.) qui exige l’intervention des parents, ces derniers seront informés par l’infirmière de l’Institut.
Celle-ci téléphonera aux parents afin qu’ils viennent récupérer au plus vite leur enfant. L’élève reste à l’infirmerie en attendant ; néanmoins nous ne sommes pas équipés pour garder les enfants pendant des heures.
Les petits accidents peuvent être traités à l’infirmerie sans autre procédure.


4. ADMINISTRATION DES MEDICAMENTS

Parfois, l’infirmière donne elle-même un médicament (fièvre légère, céphalée, etc.) s’il n’y a pas de contre-indication et si la communication avec les parents est impossible.
Ensuite, l’enfant pourra retourner en classe. Les parents seront avertis de quel médicament et quelle dose il s’agit, et de l’heure à laquelle le médicament a été administré.
L’élève sera observé et si son état ne s’améliore pas, les parents seront contactés pour qu’ils viennent chercher l’enfant dans les plus brefs délais.
Pour cette raison, il est indispensable que les parents actualisent (en cas de changement) les données personnelles. Cette communication se fait par un questionnaire confidentiel à remettre en début d’année à l’infirmière de l’école.
Cela concerne également les problèmes médicaux importants à connaître dont souffrirait leur enfant (par exemple de l’asthme, diabète, réaction à un médicament, etc.)
Nous ne soignons pas les blessures qui sont survenues en dehors de l’école.
Les parents sont priés de garder les enfants malades à la maison pour des raisons sanitaires. Nous invitons les parents à soigner à la maison, avec leur médecin traitant, tous les petits maux de la vie quotidienne (mal de gorge, verrues, etc.).


5. LES RETOURS

Nous attirons votre attention sur le fait qu’un retour de l’élève à la maison par ses propres moyens est en principe interdit en cas de problème de santé. En fonction de l’évaluation de l’infirmière présente, un retour possible ne serait autorisé par l’Institut que sur base d’un écrit parental qui couvre l’Institut en termes d’assurance :
Courrier électronique : - secretariat@saint-boni.be           fax : 02/511.26.11      GSM : un sms sur 0495/20.50.82.


6. EN CAS D’ABSENCE DES INFIRMIERES

Dans ce cas, l’élève est dirigé vers la Préfecture. La Préfecture ne peut en aucun cas distribuer de médicament. Elle ne peut que contacter les parents pour leur demander de venir chercher leur enfant.

Retour à la liste

  Administrer cette page

Description:

L'infirmerie à l'école

Détails:

Auteur:

Webmaster

Dernière édition:

Sun, 12 Aug 2012 21:20:58